Compte tenu des niveaux des rivières en Bourgogne,

- beaucoup trop élevés,  -pour pouvoir s'amuser en nymphe, en sèche, je n'en parle même pas -

Ayant remarqué que le niveau du Doubs, à Goumois, était bien bas (16 m3, au lieu de 35 m3 quand on a fait l'ouverture), 

j'ai décidé de me lancer pour une nouvelle partie de pêche dans cette vallée de la franco-suisse.

009

012

Le temps était assez gris - on n'a pas vu le soleil de la journée - et la vallée était balayée par un vent d'est, .....un peu frisquet.

Ma partie de pêche s'est déroulée en deux temps.

Toute la matinée, j'ai fait les courants, en nymphe....pas grand chose de sorti; par contre, même en prenant de multiples précautions - pour obéir aux préconisations de mon ami Séb  !! - j'ai vu les poissons sortir des berges, comme des bombes....très instables, ces coquines.

J'ai essayé trois truites en nymphe à vue.....mais sans succès

De retour, à la voiture, au moulin, il m'a semblé apercevoir des gobages....

Je pensais avoir rêvé, mais la bergeronnette voletant à la surface des eaux, me confirma qu'il y avait bel et bien une éclosion....

enfin, il fallait un oeil de bergeronnette, car, un fois au bord de l'eau, je n'ai pas vu grandes mouches.

Mais, il y avait des gobages...

Une bien belle après midi avec deux zébrées au compteur..

002

005

024

(j'ai fait aussi trois ombres, mais je n'insisterai pas, pour ne pas fâcher l'ami Nico !!!!!)

Voilà des sorties comme on en voudrait plus souvent.

027